C’est avec étonnement et colère que j’ai pris connaissance de l’article « L’AS VAL DE FONTENAY, UN CLUB SOUS HAUTE SURVEILLANCE ? » publié par Direct Matin.