Oui, les citoyens Val-de-Marnais Vincennois choisissent d’élire un Maire qui n’est pas de la même sensibilité que la majorité du Conseil général. Et oui, pourtant cela n’empêche pas la majorité actuelle du Conseil général sous la présidence de Christian Favier de conduire des politiques publiques au service des Vincennois.

La liste serait évidemment trop longue d’énumérer toute les actions du Conseil général sur la commune de Vincennes. J’aurai l’occasion, dans les jours qui viennent, de rencontrer et de m’adresser directement aux Vincennois pour en discuter avec eux. Pour celles et ceux qui le voudront, cela sera l’occasion de faire un point sur l’engagement du Département sur leur ville et sur les projets que nous pouvons porter ensemble au Conseil général pour améliorer le quotidien des Vincennois en matière de transports publics par exemple ou d’évoquer notre contribution en faveur du développement du potentiel touristique de la ville de Vincennes.

Faire noblement de la politique, c’est faire l’inverse des présupposés de la déclaration de Laurent LAFON. Ce n’est pas porter ou soutenir des projets en fonction des allégeances réelles ou supposées des uns et des autres, mais c’est s’efforcer de répondre aux besoins des populations. C’est le faire dans un dialogue constant avec les citoyens. C’est ce à quoi je m’emploie dans mon mandat de conseiller général et de vice-président du Conseil général.