Bienvenue sur le blog de
Gilles Saint-Gal

Fermeture du blog

Le 2 juin 2008 j’ouvrai ce blog pour partager avec vous mes réflexions et mes engagements dans le cadre de mon mandat de vice-président délégué à la jeunesse au tourisme et aux loisirs. Apres 7 ans d’existence matérialisée par 208 billets de ma part et près de 63 000 lectures et 2058 commentaires de la vôtre, je ferme ce blog pour en ouvrir un nouveau dans quelques semaines sur une nouvelle plateforme.

Lire la suite...

 

Vincennes et les interventions du Conseil général

La dernière déclaration de Laurent LAFON, maire de Vincennes, concernant « le sectarisme » dont ferait preuve le conseil général à l’égard de la commune de Vincennes est malheureusement une énième preuve de cette incapacité qu’ont de nombreux élus à accepter l’idée que faire de la politique ce n’est pas faire du clientélisme.

Lire la suite...

 

Voici le communiqué sur le prolongement de la ligne 1 du métro que j'ai signé avec mon amie Liliane Pierre, vice-présidente du Conseil général et élue de Fontenay-sous-bois.

Lire la suite...

 

L’engagement pour un autre monde.

Depuis plus d’une semaine des medias et des hommes politiques utilisent le parcourt d’un jeune jihadiste français originaire du Val-de-Marne pour mettre en scène leurs fantasmes et leur représentation de nos quartiers populaires. A grands coups d’amalgames et de raccourcis, au travers du destin de Michaël Dos Santos c’est le portrait d’une jeunesse violente et extrémiste qu’ils veulent construire. La réalité est évidement toute autre. La vie et l’horizon de la jeunesse ne se réduisent pas dans nos quartiers populaires à la violence du projet totalitaire de l’état islamique en Irak et en Syrie. Il ne s’agit pas pour moi de nier la réalité et le danger de l‘embrigadement de centaines de jeunes dans la mouvance jihadiste mais bien de les relativiser au regard du nombre de jeunes qui s ‘engagent dans des directions opposées de celles de l’intolérance et de la violence du projet jihadiste.

Lire la suite...

 

Valls II ... et après

Mercredi 17 septembre 2014 à l’Assemblée nationale, Manuel Valls a donc obtenu sans grande surprise, pour la seconde fois en 6 mois, la confiance d’une l’assemblée nationale de moins en moins représentative de ce que souhaite notre peuple. L’assemblée nationale n’étant pas malgré tous les dysfonctionnements démocratiques des institutions de la 5ème République complètement hors sol, cette majorité de confiance à Manuel valls s’est encore érodée par rapport à celle de mars 2014. Manuel vall n’a aujourd’hui le soutien, à l’assemblée, que de 269 députés : 31 députés socialistes s'étant abstenus. Les députés du Front de Gauche eux n’ont pas voté la confiance à ce gouvernent, ce qui place le Front de Gauche en principale force d’opposition parlementaire de gauche à ce gouvernement.

Lire la suite...

- page 1 de 41